J'ai testé : le magasin en vrac

où acheter en vrac pour réduire ses déchets
Source : Day by day 

Depuis que j'ai regardé le documentaire de France 5 "Emballages : Le grand déballage", je revois peu à peu ma façon de consommer. Maintenant, lorsque je choisis les produits que j'achète, je fais attention à leur mode d'emballage (en plus de leur qualité et mode de production). Il fallait donc que je teste un magasin exclusivement consacré au vrac (et non pas seulement les rayons des magasins bio), et c'est chose faite grâce à l'enseigne Day by day.



Le choix du vrac

Acheter en vrac à de nombreux avantages (le seul inconvénient étant de trouver un magasin par trop loin de chez soi) :


  • Choisir la quantité que l'on consomme. Cela permet d'éviter le gâchis par péremption des produits que l'on aurait acheté en trop grande quantité, 
  • Diminuer le prix de ses courses : selon les produits considérés, les prix en vrac peuvent être moins élevés que ceux emballés, 
  • Ne pas se laisser influencer par le marketing des marques : supprimer l'emballage, c'est supprimer l'image de la marque et les efforts de publicité (on se rappelle du slogan mensongé pour le lactimel...), 
  • Se concentrer sur l'essentiel : le vrac permet de se concentrer exclusivement sur la qualité du produit (sa fraîcheur, ses ingrédients ou sa composition, sa provenance, son mode de production) et son prix au Kg, 
  • Réduire ses déchets par la suppression des emballages qui sont inutiles et source de pollution des denrées alimentaires par migration des molécules chimiques (rappelez-vous le scandale du bisphénol A : les contenants de poudre de lait maternisé qui avaient du bisphénol A dans leur composition contaminaient la poudre, qui elle, était consommée par les nourrissons... ... épidémie de diabète ? hum hum...), mais aussi et surtout de l'environnement. 




acheter en vrac permet de réduire ses emballages et donc ses déchets pour faire du 0 déchets
Pourquoi choisir d'acheter en vrac ? Source : daybyday-shop.com/vrac 

Lorsque vous-vous baladez dans les rayons de votre supermarché : essayez de considérer les rayons remplis d'emballages inutiles et d'imaginer leur devenir une fois les produits consommés (ou tout juste arrivés dans votre cuisine, lorsque vous les rangez)... Quand on y pense, c'est une aberration. Les aliments emballés et sur-emballés ne sont pas encore utilisés qu'ils produisent déjà des déchets. En bref, on achète du déchet neuf pour remplir nos poubelles...



Le concept day by day

Cette épicerie propose exclusivement des produits en vrac. L'intérêt de ce magasin est qu'il propose aussi des farines, savons liquides et autres produits d'entretien que l'on ne trouve pas facilement en vrac dans le commerce. La politique de choix des produits distribués par cette enseigne est axée sur un impact environnemental diminué (et pas seulement en terme d'emballage) :


  • le choix des produits se fait d'abord sur la qualité et le local (France puis Europe puis hors Europe), 
  • sur le tarif, 
  • sur le mode de production éco-responsable, 
  • les achats directs auprès des producteurs et transformateurs sont privilégiés. 


les intérêts du vrac sont multiples : acheter la quantité dont on a besoin, payer moins cher et donc être économique, réduire ses déchets, ne pas avoir d'emballage, être écologique
Source : Qu’est-ce que day by day ? 

J'ai testé le magasin Day by day de Meudon

Ce magasin a ouvert en 2012. La devanture est orange flashy, on ne peut pas la louper. Quelques clients se trouvent dans le magasin et semblent être des habitués. Le magasin est très bien rangé et ne fait pas du tout "cheap" : je trouve la décoration plutôt jolie et les gros contenants en verre donnent un style authentique à l'ensemble. La taille du magasin est assez réduite : cela convient tout à fait car il n'y a pas mille et une références pour chaque produit.

Le vendeur nous accueille chaleureusement et nous explique le concept : on peut venir avec nos propres contenants (sacs, sachets, pots, bouteilles...) ou acheter des contenants sur place. Un panier est d'ailleurs dédié aux pots en verre que les clients ramènent (et qui sont lavés par le magasin), puis mis à disposition pour les autres clients. Des sachets en papier et en plastique sont aussi disponibles (je regrette d'y voir des sachets en plastique, histoire d'aller au bout du concept, mais bon...).

Le mode de fonctionnement est simple : on prend la quantité que l'on souhaite du produit puis on paye son poids à la caisse. Lorsque l'on ramène nos propres contenants : on les pèse vides à la caisse pour soustraire leur poids afin de ne payer que le poids du produit que l'on achète.

Pour certains produits d'entretien, il y a un mode d'emploi indiqué sur les bidons. Par exemple, sur le produit lave-vitre que j'ai acheté : il faut diluer le liquide concentré dans 4 fois son volume d'eau avant utilisation (tout est indiqué sur l'étiquette). J'ai donc pris en photo l'étiquette histoire de me rappeler comment faire une fois à la maison.


Les farines

Il est très pratique d'avoir à disposition plusieurs types de farine en vrac, notamment pour les personnes qui font leur pain (en utilisent des machines à pain ou non) :


  • farine de millet : 6€/Kg 
  • farine de riz blanche : 5,20€/Kg 
  • farine de riz complète : 4,3€/Kg 
  • farine de seigle T15 : 3,20€/Kg 
  • farine de pois-chiches : 4,85€/Kg 
  • farine de sarrasin complète : 5,5€/Kg 
  • farine de mais : 2,50€/KG 
  • farine de châtaigne : 14,50€/Kg 
  • farine d'épeautre semi complète T110 : 5€/Kg


réduire ses déchets : ou acheter ses farines en vrac ?
Achat de farines en vrac 

Le café en grain

S'il est un produit de consommation courante et qui est sur-emballé, c'est bien le café. Avec l'avènement des dosettes (constituées en partie par de l'aluminium très néfaste pour la santé, bien que permettant au café de ne pas s'éventer et donc de garder au maximum ses arômes), le prix au Kg s'envole. La solution économique et écologique (par rapport aux dosettes) est de prendre du café en grains que l'on moud avec un moulin à café manuel ou électrique et plus ou moins finement selon la machine à café que l'on a. En plus d'un prix plus bas et de la réduction des emballages, le marc de café peut être réutilisé : en gommage pour le corps, comme ingrédient pour les savons dits du cuisinier (= contre les mauvaises odeurs) ou alors être valorisé par le compostage ou le lombricompostage.

  • café Max Havelaar 100% arabica bio origine Pérou : 19,90€/Kg 
  • café tradition Alsacienne 100% arabica : 19,90€/Kg 
  • café dégustation 100 % arabica de production artisanale : 17,50€/Kg 
  • café expresso 100 % arabica : 17,50€/Kg 
  • café ristretto 100 % arabica de production artisanale : 12,90€/Kg 
  • café décaféiné 100 % arabica de production artisanale : 12,90€/Kg 


réduire ses déchets : ou acheter du café en vrac ?
Achat de grains de café en vrac 

L'épicerie sucrée

Le rayon comporte les indispensables du petit-déjeuner : les céréales. On y retrouve des céréales :

  • peu transformées : comme les flocons de maïs, les flocons d'avoine ainsi qu'un mélange sans gluten (merci d'avoir pensé aux intolérants et aux sensibles au gluten :) ) 
  • transformées : comme le riz soufflé au chocolat, les boules au miel ou les pétales de blé au chocolat. 
  • on y retrouve aussi du maïs pour faire du pop-corn à un prix très attractif en comparaison aux produits emballés (ex : Menguy's à 12,44€/Kg chez Monoprix).


acheter ses céréales du petit déjeuner en vrac pour réduire ses déchets
L'épicerie sucrée en vrac


Les huiles

Les huiles sont d'une grande importance pour notre santé : il faut vraiment qu'elles soient de qualité. Il faut les choisir crues : première pression à froid avec extraction mécanique et non pas par solvant chimique, et si possible biologiques pour éviter d'ingérer les pesticides, fongicides et insecticides liposolubles. Il faut les conserver à l'abri de la lumière et de la chaleur, surtout pour les huiles riches en oméga 3 comme l'huile de lin ou de noix.

Pour la cuisson, les huiles perdront leur intérêt micro-nutritionnel : on choisira donc une huile qui ne se dégrade pas à la cuisson (ne produisant pas de molécules toxiques) comme l'huile d'olive.


  • huile d'olive douce extra vierge bio : 17,75€/Kg 
  • huile de colza bio vierge : 9,90€/Kg 
  • huile de cuisson désodorisée bio vierge : 9,50€/Kg 
  • huile de tournesol bio vierge : 6,90€/Kg 
  • huile d'olive corsée bio vierge : 17,75€/Kg 


réduire ses déchets : ou acheter ses huiles en vrac ?
Huiles en vrac : achat au poids ou par conditionnement de 3L pour un prix encore plus faible au litre.


Les produits de la salle de bain

Là aussi, les marques usent de tous les stratagèmes pour vous faire acheter LE produit miracle afin d'avoir une peau propre, belle, douce, éternellement jeune etc... On retrouve maintenant dans les supermarchés des recharges de gel douche, mais ce n'est pas la norme et le choix est très restreint (au Monoprix : il y a la recharge de 500mL de Sanex à 11,30€/ L). Seules les recharges de savon pour main sont meilleurs marché qu'au Day by day.

Lorsque je vois à quelle vitesse mes bouteilles de gel douche se terminent, ça en fait de l'emballage (c'est recyclable, mais le recyclage doit être évité quand on peut, car il est aussi une source de pollution) ! Pour réduire mes déchets, je ne me suis pas encore remise au Do It Yourself (DIY) et j'ai encore un stock de produits industriels et sur-emballés à finir. Pour ceux qui ne veulent pas se lancer dans le fait maison (ça prend énormément de temps et de place), la solution c'est les savons, shampoings et autres produits solides ou du vrac pour les savons liquides.


  • savon de Marseille liquide fabriqué en France de façon artisanale et sur une base 100% végétale, sans parabène ni agent tensio-actifs sulfatés (parfums au choix : chèvrefeuille, lavande, amande amère, églantine, verveine, santal, violette) : 11,50€/Kg 
  • savon dur sur base 100% végétale : au lait d'ânesse bio, à l'huile d'argan bio 
  • shampoings solides 
  • dentifrice solide : 9,80€ 
  • déodorant solide : 9,80€ 


réduire ses déchets : ou acheter ses produits ménager en vrac ?
Savons de Marseille 100% végétal, de fabrication Française et artisanale 

Les produits d'entretien pour la maison et le linge

Là aussi, rien ne sert d'avoir des tonnes d'emballage... Une fois un produit acheté dans un super-marché, on peut réutiliser son contenant en le remplissant par ces liquides (certains sont concentrés et devront être utilisés après dilution dans de l'eau).


  • nettoyant sol parquet : 8,50€/Kg 
  • lessive au savon d'Alep : 7,50€/Kg 
  • détachant avant lavage (à diluer dans 3 fois son volume d'eau) : 8,50€/Kg 
  • liquide de rinçage : 6,10€/Kg 
  • nettoyant multi-usage : 2,90€/Kg 
  • Il y a aussi : du nettoyant pour vitre, du détartrant, du désinfectant, du dégraissant, du gel WC, du savon noir liquide, de la terre de sommière, des copeaux de savon de Marseille (fabrication artisanale et Française) ... 


réduire ses déchets : ou acheter ses produits d'entretien en vrac ?
Nettoyants ménagers proposés en vrac

réduire ses déchets : ou acheter son produit pour les vitres en vrac ?
Exemple d'étiquette : ici du produit pour les vitres qui doit être dilué dans 4 fois son volume d'eau avant utilisation.

Test comparatif de quelques produits achetés :

Lors de mes emplettes, j'ai ciblé mes achats sur des produits qui me paraissaient être une bonne alternative à ceux acheter dans le commerce pour diminuer les emballages, et d'autres qui me paraissaient être moins chers qu'en supermarché (je rappelle que ce n'est pas le cas de tous les produits de Day by day) :


  • nettoyant vitre concentré et biodégradable (à diluer dans 4 fois sont volume d'eau pour l'utiliser) : 5,90€/Kg soit presque 1,46€/Kg pour le produit final. Là, je suis bluffée par la qualité du produit et son prix si bas si on le compare aux équivalents des supermarchés. Je l'ai testé sur la vitre de ma nouvelle douche et je trouve ce produit très efficace. Je pense néanmoins retourner à mon vinaigre d'alcool + journal pour faire mes vitres, que je trouve efficace.


  • savon de Marseille liquide artisanal (parfum santal et parfum verveine) : 11,50€/Kg. Le produit lave bien mais assèche un peu la peau, exactement comme le "pousse-mousse" du supermarché mais sans le fameux methylisothiazolinone des produits industriels (qui est allergisant et cytotoxique). Les odeurs sont agréables et laissent un voile léger sur la peau. 


  • gousse de vanille de Madagascar : 0,90€ la gousse. Nous n'avons pas encore utilisé ces gousses, mais je peux vous dire qu'elles embaument mon placard ! D'ailleurs, elles pourraient être utilisées pour parfumer les penderies et dressing... 


  • des wasabinuts pour l'apéro : 13,90€/Kg. Mon conjoint les adore, je pense qu'il en reprendra... 
    • Monoprix : je n'ai pas trouvé d'équivalent. Le seul produit qui s'en rapproche est le wasabi mix à 17,07€/Kg 
    • Leclerc : je n'ai pas trouvé d'équivalent 
    • Carrefour : je n'ai pas trouvé d'équivalent mais le même produit que chez Monoprix et en moins cher (à 16,47€/Kg) ainsi que des pois wasabi à 21,80€/Kg 


  • un mélange de chatines : 34,90€/Kg. Je trouve ces petites douceurs excellentes. Mention spéciale pour les chatines au caramel beurre salé et celles aux châtaignes, 2 vraies "tueries" ! 



Ce que j'en pense

Je n'ai pas pris en photo tout le magasin : de nombreux autres produits existent. Il faut savoir que tous les produits ne sont pas forcément premier prix et il faut, pour comparer, regarder les produits de qualité équivalente. Je vous conseille d'y faire un petit tour avec le prix au litre ou au kilo des produits que vous achetez habituellement, afin de faire votre propre comparaison.

Attention : la pratique du zéro déchet sert à diminuer son empreinte écologique et n'est pas une fin en soi. Acheter sans emballage un produit importer ou de production non biologique (alors que son équivalent local / biologique existe) est un non sens et est contre-productif.


La politique de choix des produits et d'emballage du magasin

Je m'étais demandé, comme le café est rempli avec des sachets en plastique de 1Kg, ce qu'il en était des autres produits du magasin. J'ai donc envoyé un mail avec mes questions : on m'a répondu dans les 48h :


  • Les produits mis en rayon proviennent de livraison avec des emballages de 5 à 30Kg selon les produits, sauf : pour le café (sachet de 1Kg), les épices (1 à 5kg) et les biscuits (2,5 à 5Kg), 
  • Pour les produits cosmétique, l'entreprise Pachamamaï fournit les magasins Day by day en cartons de 50 à 100 pièces non emballés individuellement. En choisissant d'acheter ces produits chez Day by day au lieu de site internet de vente, on évite un petit emballage carton (recyclables ou compostables) mais aussi les emballages liés à l'envoi postal. 


Les points négatifs

  • J'ai remarqué que certaines origines et compositions étaient absentes... 
  • Certains produits sont chers au vu de leur mode de production : production non biologique et / ou non artisanale et / ou non équitable. 
  • Pour le café et certaines épices, si vous achetez des paquets de1Kg ailleurs, le bilan en terme d'emballage sera le même que si vous les achetiez en vrac (pour les colonnes remplies à partir de paquet de 1Kg chez Day by day). 


Les points positifs

  • Certains produits (pas tous) sont vraiment moins chers quand on compare aux prix des supermarchés (pour une qualité équivalente),
  • Je trouve intéressant d'avoir des farines et des produits ménagers en vrac, 
  • Le fait de proposer des produits cosmétiques (shampoing, dentifrice et déodorant solides) de l'entreprise Française Pachamamaï est vraiment très bien. En ce qui me concerne, et vu les prix très élevés de ces produits, je ne rachèterais pas. Je préfère faire du DIY (quand ces produits seront finis). Pour ceux qui ne font pas de DIY, ces produits peuvent être une alternative intéressante +++ 
  • Je reviendrais pour acheter certains produits d'entretien. Pour ceux qui ne veulent pas faire de DIY, ces produits sont vraiment très biens et je les recommande +++ 
  • Les produits en vrac : pour ceux qui achètent de petites quantité (moins de 1kg) ou des portions individuelles, c'est parfait : il y a une réelle réduction des emballages. 

Je pense que la vente en vrac devrait être la norme. Tous les supermarchés devraient proposer les produits en vrac (et pour tous les rayons), mais cela n'est pas le mode de consommation envisagée par les marques. Je ne suis pas sûre que cela soit du goût des industriels et des lobbying...

Aucun commentaire