Lombricomposteur : ma première récolte

Le lombricompostage est une façon simple et écologique de réduire ses déchets et diminuer ses poubelles.
Ma première récolte de lombricompost.

Je ne suis pas peu fière de récolter mon premier lombricompost (= compost obtenu à partir d'un lombricomposteur). J'avais mis en route mon lombricomposteur (le mini worms reçu grâce à la subvention de la Communauté d'Agglomération Sud de Seine) en avril 2015 en y incorporant mes déchets verts :


  • épluchures de fruits et de légumes, 
  • sachets de thé et tisane, 
  • marc de café, 
  • cartons marrons et papiers non glacés, 
  • déchets de mes plantes vertes, 
  • etc.

Ce lombricomposteur est d'une grande aide pour la réduction de mes déchets : entre ce que je valorise  de par son utilisation + le refus des emballages + le recyclage du reste, autant dire que ma grosse poubelle à fondu comme neige au soleil ! Vous pouvez relire l'article sur le lombricompostage et la mise en route de mon Mini Worms sur "Le lombricompostage".

Les récoltes d'un lombricomposteur

Le thé des vers : un engrais liquide mais pas que...

Le thé des vers est l'engrais liquide obtenu par l'écoulement de l'eau des végétaux lombricompostés au travers des différents plateaux et qui est récolté dans le bac inférieur du lombricomposteur. Un robinet est présent sur ce plateau afin d'en récolter le "jus". Sa couleur est très foncée : noire et qui ne laisse pas passer les rayons du soleil tellement le liquide est concentré. Son surnom de thé des vers vient du fait que, lors de sa dilution dans 10-15 fois son volume d'eau (selon sa concentration), l'engrais liquide devient de la même couleur que du thé : d'une jolie couleur ambrée.

  • Sa récolte : rien de plus simple, on ouvre le robinet pour récolter le liquide dans une bouteille.
  • Sa conservation : on peut conserver le thé des vers dans une bouteille non fermée (il contient des bactéries aérobies = qui ont besoin d'oxygène pour survivre) pendant plusieurs semaines (j'ai testé 3 mois : tout allait bien), mais je conseille de l'utiliser le plus rapidement possible pour bénéficier de tous ses bienfaits. Remarque : j'utilise un bocal que je ferme hermétiquement du type "le parfait" lorsque j'en donne autour de moi : c'est plus facile pour le transport 'pas de risque de fuite), surtout que les bouteilles plastiques deviennent assez rares chez moi...
  • Ses utilisations : dilué dans 10-15 fois son volume d'eau (voir plus, car selon sa concentration, il peut brûler les racines des plantes s'il n'est pas assez dilué) pour arroser les plantes - utilisé pure dans un spray pour lutter contre les attaques de pucerons.

le lombricomposteur permet de valoriser ses déchets verts en produisant de l'engrais : du lombricompost et de l'engrais liquide.
Au bout d'1 mois et demi d'utilisation, je récoltais déjà mon "thé des vers", c'est-à-dire l'eau des végétaux récupéré dans le bac inférieur du lombricomposteur par percolation. Actuellement, je remplis 1 bouteille de 33cl par jour ! Autant dire que j'en distribue autour de moi pour pouvoir écouler toute ma production (: Une remarque m'avait été faite par un ami : ce thé des vers n'a aucune odeur !

Le lombricompost : un amendement pour le sol mais pas que...

Le lombricompost et le produit final de la dégradation des déchets verts par l'action des vers, mais aussi par tout l'écosystème présent dans le lombricomposteur : collemboles, enchytrées, acariens, micro-organismes comme les levures et les bactéries...

Le lombricompost est "mûr" au bout de 3 à 6 mois : on ne distingue plus les déchets qui étaient à son origine, il est légèrement humide sans être détrempé et il sent bon la forêt. Les vers le délaissent pour manger ce qu'il y a dans les plateaux supérieurs.

le lombricompostage permet d'obtenir du lombricompost pour les plantes.
Aujourd'hui a été le grand jour : tous mes plateaux sont en fonctionnement et je n'ai plus de place pour mes nouveaux déchets. Mon tout premier bac, commencé en avril 2015, est mûr : il est temps de le "récolter" et donc de faire ma première rotation = vider le bac inférieur pour le placer tout en haut de la pile de plateaux et ainsi le remplir avec de nouveaux déchets organiques. Le lombricompost ainsi obtenu est franchement noir, avec un très belle odeur de terre (comme l'odeur d'une forêt après la pluie ou de mousse humide). 

oeufs des vers de vermicomposteur.
Lors de la récolte du lombricompost : il faut essayer autant que possible de récupérer les oeufs des vers pour les remettre dans le lombricomposteur (ce n'est pas simple : ils sont tout petits et presque de la même couleur que le lombricompost). En sachant que pour chaque oeufs, il y a 2-4 bébés vers qui en sortent, cela permet d'augmenter d'autant la population des bacs et donc la rapidité du lombricompostage des déchets.


  • Sa récolte : les vers ayant déserté ce plateau, j'ai fait un tri manuelle pour sauver les oeufs qui y étaient présents. Une fois le bac vide, je place ce dernier sur le dessus du LC - je le remplis avec de nouveaux déchets - je replace le matelas d'humidification ainsi que le couvercle du Mini Woms. Ce plateau sera colonisé par les vers pour refaire un cycle de décomposition des déchets et il sera de nouveau "récoltable" dans quelques mois.
  • Sa conservation : on peut le conserver tel quel ou le faire sécher. On le conserve dans un sac non hermétique (pour éviter le pourrissement) et à l'abri de la chaleur et du soleil. Plus on attend pour l'utiliser et plus il perd ses micro-organismes. Comme pour le thé des vers, il est préférable de l'utiliser rapidement pour bénéficier de tous ses avantages.
  • Ses utilisations : ses utilisations sont multiples !
    • en amendement ponctuel pour les plantes en pot : on gratte le dessus de la terre et on y ajoute une couche de 2-3 cm de lombricompost, à faire tous les 2 mois en période de végétation.
    • lors du rempotage ou pour des jeunes pousses en godet : on le mélange de moitié avec du terreau.
    • pour régénérer de la vieille terre : on le mélange de moitié avec la vieille terre.
    • pour plus d'utilisations et notamment pour ceux qui possèdent un jardin, je vous laisse lire l'article de Vers attitude.

2 commentaires

  1. Je rêve d'avoir un lombricomposteur sur mon balcon mais pour le moment je n'ai pas les moyens tu as eu beaucoup de chance d'en recevoir un gracieusement .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Si vous êtes bricoleuse, vous pouvez tenter de faire votre propre lombricomposteur avec des caisses en plastiques (et que vous pouvez adapter à la taille de votre balcon). Il y a pas mal de tutoriel sur internet : http://www.ecowizz.net/articles/2011/02/le-lombricompostage-comment-fabriquer-un-lombricomposteur/
      Sur google image : https://www.google.fr/search?q=fabrication+lombricomposteur&espv=2&biw=1345&bih=885&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0CAYQ_AUoAWoVChMImpbcl__exgIVyWsUCh3TPQ7g

      Supprimer